La « ballonmania » s’empare de toute l’Europe

21 novembre 2018 Histoire de l’aérostation

A la fin du XVIIIème siècle, des ingénieurs passionnés mettent au point le premier engin à air chaud volant de l’Histoire : les Frères Montgolfier, papetiers à Annonay, font voler une machine aérostatique extraordinaire : un ballon de taffetas, un brasero et voilà l’engin envolé ! La montgolfière est née, les hommes peuvent voler et l’opinion publique s’emballe et s’émerveille devant ce spectacle saisissant.

21 novembre 1783, premier envol d'aérostat par les frères Montgolfier

La « coquette phisicienne » (sic)

Plus prosaïquement, et ce n’est pas sans faire écho à notre monde moderne, le « bon goût » est envahi d’une « ballonmania » qui dépasse le simple intérêt technique et scientifique de l’aérostat.
Les dames s’affublent de coiffures extraordinaires comme le « chapeau à la montgolfière » de la célèbre Jeanne Bertin, couturière de la reine Marie-Antoinette. Quant aux arts décoratifs, ils déclinent le thème du ballon sur tous les supports !

Gravure d'une coquette au XVIIIème siècle

Depuis les costumes jusqu’aux intérieurs bourgeois, le thème de la montgolfière se décline sur tous les supports et peut faire appel aux meilleurs artistes pour décorer un meuble, créer de toute pièce un objet « à la montgolfière ». Ainsi la toile de Jouy, célèbre manufacture de toiles peintes, réalise des séries à la montgolfière pour satisfaire une clientèle « fashion » !

toile de Jouy

Les arts décoratifs s’emballent

Avec autant de passion que les ingénieurs à l’origine de l’invention du ballon, le public s’emploie à célébrer cette merveilleuse machine volante.
Ici, le rafraîchissoir en tôle peinte adopte les rondeurs de la montgolfière tout en conservant son rôle utilitaire : le design Alessi avant l’heure !

rafraîchissoir en tôle patinée

Le papier peint s’orne des motifs à la mode du temps, comme cette toile de Jouy qui, variant le style traditionnel de la manufacture, propose des ballons à gaz tout à fait dans l’air du temps !

papier peint en toile de Jouy aux ballons

En effet, les vols de Charles et Robert ont supplanté le ballon à air chaud de Pilâtre du Rozier. Les premiers vols en ballons à hydrogène accueillent des passagers enchantés lors de tournées populaires dans toutes les villes de province.

Le premier ballon à gaz des ingénieurs Charles et Robert

Si cet article a stimulé votre curiosité et que vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter ces ouvrages. Je m’y suis plongé largement pour le rédiger.

M. Thébaud-Sorger, L’Aérostation au temps des Lumières,
PUR, 2009

A. De Thoisy-Dallem, Ballons et montgolfières dans la toile
imprimée aux XVIII
ème-XIXème
siècles
, Falaises, 2009

source : https://gallica.bnf.fr

Ces articles pourraient vous plaire

justo Praesent venenatis dolor consectetur et, nunc